Artisanat français

Répar-acteurs

Pelotes de laine

Pour un Noël écolo

Pour un Noël écolo

Noël est un évènement important dans notre culture. Chacun le prépare et le vit à sa manière.

Les fêtes de fin d’année, outre les moments de partage, c’est aussi une source de gaspillage et de pollution inutile pour la planète, se répercutant aussi sur notre bugdet.

Voici quelques chiffres (par an) :

  • 20 000 tonnes de papier cadeau terminent à la poubelle.
  • 5,8 millions de sapins sont vendus, dont 90% d’arbres coupés qui, finiront en petit bois dans le meilleur des cas. (Source Greenflex, Kantar TNS et Ipsos 2017)

Je ne détaillerai pas ici les habitudes alimentaires, qui sont elles aussi source de gâchis, sans compter les dimensions éthique et écologique qui, souvent, sont complètement mises de côté. Ce n’est tout simplement pas mon domaine d’activité.

 

Je souhaite ici vous partager des astuces pour préparer et vivre Noël de façon plus écoresponsable, c’est-à-dire, plus éthique, écologique et économique.

En effet, la démarche écoresponsable s’adapte à tous les budgets car beaucoup de solutions se basent sur le recyclage et la réutilisation d’objets/ matières que l’on a déjà ou que l’on peut trouver gratuitement autour de soi.

Pour emballer ses cadeaux, on réutilise !

Au lieu du papier cadeau classique, préférez le papier journal, des restes de papier peint, des cartons (boite à chaussure par exemple), des anciens papiers cadeaux ou sacs. On ferme ses cadeaux avec du ruban en tissu, du raphia ou de la ficelle, et le tour est joué !

Autre idée, utilisez du tissu. Vous pouvez découper un drap que vous n’utilisez plus pour emballer vos cadeaux grâce à l’art japonais du « furoshiki ». Les « furoshiki » se récupèrent une fois les cadeaux offerts, pour qu’ils emballent d’autres cadeaux de nouveau.

Vous pouvez aussi utiliser des sacs à vrac ou des sacs cadeaux en tissu pour emballer vos présents. L’idée d’offrir les cadeaux dans ses sacs et de les récupérer pour les réutiliser de nouveau, tout comme les furoshiki. Evidemment, le sac peut faire partie intégrante du cadeau ; assurez vous que la personne le réutilisera à son tour, c’est tout le but de la démarche !

Pour décorer, on est créatif !

On réutilise la déco qu’on a déjà, on peut en acheter de seconde main en recyclerie ou à Emmäus, pourquoi pas échanger votre déco avec un de vos amis ou voisins ?

Autre solution, on fabrique soi-même sa déco avec ce qu’on a sous la main (carton, papier, tissu, etc.). Les boites à œufs peuvent devenir de jolies guirlandes, les restants de pelote de laine peuvent devenir des pompons colorés, les bocaux en verre peuvent devenir d’originaux bougeoirs, etc.

Pour trouver des idées sympas, Pinterest est une mine d’or créative.

Pour offrir des cadeaux,

  • on choisit local.

Rien de nouveau sous le soleil, privilégiez les produits français réalisés par des artisans ou créateurs locaux.

Aller sur les marchés de Noël des environs est un bon moyen de rencontrer les artisans acteurs de votre département/région et aussi d’échanger avec eux sur leur travail.

Il existe aussi de plus en plus de boutiques éphémères qui rassemblent artisans et artistes en un même lieu. L’avantage est que vous pouvez vous y rendre en semaine et en fin de journée.

Virtuellement, il existe de nombreux moyens de trouver les artisans locaux, mais cela demande  beaucoup de recherches selon moi. En effet, les artisans ne sont pas toujours bien référencés sur les moteurs de recherche et vous risquez de passer à côté de belles découvertes. En Bourgogne – Franche Comté, un site Internet référence un grand nombre d’artisans en fonction de leur spécialité et de leur localisation : la vitrine des artisans bourguignons Artizone-bfc. Si vous n’habitez pas cette région, il doit sûrement exister un site du même type localement. Renseignez-vous auprès de la Chambre des Métiers.

Offrir une sortie culturelle (concert, cinéma, spectacle, etc.), une activité sportive ou manuelle, un soin, ou encore un restaurant ou inviter à un repas chez soi, un voyage sont autant d’idées de cadeaux ayant l’avantage de créer des souvenirs avec la personne concernée.

  • on fait soi-même.

Je ne pourrais pas lister l’ensemble des idées possibles pour fabriquer des cadeaux soi-même. Tout comme la décoration, il existe d’innombrables idées, tout dépendra de vos envies et de vos savoir-faire !

L’objectif de faire soi-même est de réutiliser et détourner des matières et objets que vous avez déjà, ou de réinvestir des objets/ meubles / vêtements de seconde main. Selon moi, la démarche perd un peu de son sens si vous achetez l’ensemble de vos fournitures neuves, surtout si d’autres solutions sont possibles !

Voici quelques suggestions de cadeaux faits main : une bougie en cire de soja dans une tasse recyclée, un vêtement seconde main que vous aurez personnalisé avec une broderie, une jolie photo/ ou une peinture de votre cru dans un cadre acheté en recyclerie que vous aurez décoré, des biscuits maison dans une boite ou un bol, etc.

Pour trouver de l’inspiration, Pinterest est le site parfait !

  • on mutualise avec les autres invités.

Pourquoi ne pas s’organiser pour faire des cadeaux en commun ? Tout le monde y gagne dans ce système. On partage ainsi la charge mentale qu’implique de faire des cadeaux et le budget, et on réduit, voire on élimine, les cadeaux inutiles qui finiront au fond d’un tiroir ou à la poubelle.

Il existe différents moyens de procéder, je vous donnerai ici seulement quelques exemples.

  • exemple 1 : le tirage au sort.

Pour la réunion de famille, chacun tire au sort un des membres. La personne tirée au sort sera la personne à laquelle vous ferez un cadeau. Les personnes ne savent pas qui s’occupera de leur cadeau, ajoutant ainsi un peu plus de suspens.

  • exemple 2 : le pot commun.

Chacun participe à la hauteur de ses moyens financiers aux cadeaux des personnes présentes. On peut aussi dans ce système partager les tâches entre chaque convive : celui/celle qui récolte les fonds, celui/celle qui achète/fait le cadeau, etc… C’est mon système préféré, car chacun peut participer à sa manière, selon ses moyens et ses disponibilités. Evidemment, la bonne entente entre tous est nécessaire pour le bon fonctionnement de l’opération.

  • on profite simplement du moment.

Un moment jeux de société, un bon film, un chocolat chaud, etc. Voilà des choses simples qui suffisent pour se faire plaisir et passer un bon moment. N’est-ce pas ça l’essentiel finalement ?

Et vous, quelles sont vos initiatives pour un Noël plus écolo ?

Partagez vos trucs et astuces en commentaire !

Laisser un commentaire

Panier