Artisanat français

Répar-acteurs

Pelotes de laine

Mon manteau Artémis

Mon manteau Artémis

Je vous présente mon premier manteau cousu main, le manteau Artémis de la marque créative I AM Patterns.

Cela faisait longtemps que ce patron me faisait de l’œil. J’ai d’abord cousu la veste Artémis que je vous présenterai très bientôt par ici, puis je me suis lancée dans la confection du manteau.

Il faut savoir que cela faisait bien longtemps que je voulais un manteau long en laine. Le choix du patron s’est imposé de lui-même, c’était Artémis. Quant au choix du tissu, cela était un peu plus compliqué.

Je vous explique par la suite mon choix de tissu, la confection d’Artémis et les modifications que j’ai faites.

 

Patron : I AM Artémis de I AM Patterns

Tissu : Drap de laine de chez Pretty Mercerie

Cela faisait longtemps que je voulais un manteau long en laine

Le tissu

Le choix du tissu a été un vrai casse-tête pour ce projet. La difficulté pour moi était de trouver une couleur, qui change de l’ordinaire (autre que le noir, le bleu marine et le marron), dont je ne me lasserai pas et qui restera intemporel.

Je couds avec conscience, un manteau long me suffit; je ne souhaite ni coudre pour l’égo (c’est tentant de coudre pour avoir la satisfaction d’avoir le manteau qui ira parfaitement avec LA tenue et qu’on ne portera qu’une fois ou pour avoir une collection démentielle de vêtements cousus main) et ni avoir une série de manteaux que je porte deux fois dans l’année.

Bref, je suis aussi très exigeante sur la qualité du tissu et sa provenance. J’ai longtemps hésité à prendre un beau drap de laine chez Lebenskleidung, mais les couleurs ne me plaisaient pas tant que ça. Après quelques recherches, j’ai découvert la mercerie en ligne Pretty Mercerie.

Les tissus vendus sont d’excellente qualité, et la marque n’est pas producteur de tissus ; elle offre une deuxième vie aux tissus issus du prêt-à-porter pour éviter le gaspillage. J’ai été charmée par la démarche éco-responsable. J’ai d’abord demandé des échantillons de coloris chauds, pour toucher le tissu et pour voir les couleurs à la lumière du jour.

Mon conseil : toujours demander des échantillons des tissus avant de passer votre commande, surtout pour les tissus spécifiques et dont vous avez besoin d’un long métrage. Cela évite bien des déboires : la couleur ne vous plaît pas, la tenue du tissu n’est pas celle que vous imaginiez, etc. Outre la perte d’argent, cela évite bien des frustrations. La plupart des merceries en ligne propose ce service, gratuitement ou pour quelques euros, tout dépend de la quantité commandée.

Pour en revenir au tissu de mon manteau, j’ai choisi un drap de laine 60% laine et 40% polyester, de fabrication japonaise, couleur « fauve ».

Parmi les échantillons reçus, c’est cette couleur et la couleur vieux rose qui me plaisaient le plus. Seulement le vieux rose faisait un peu terne avec mon teint et le drap de laine était aussi moins épais. Il s’agit d’une autre qualité, un tissu 100% laine que je trouve très intéressant aussi pour une veste ou un manteau, mais pas pour ce projet.

Ce qui me séduit particulièrement dans ce modèle, ce sont le col châle, les manches chauve-souris et les poches.

Le patron I AM Artémis

Comme tous les patrons I AM Patterns que j’ai pu testés, le patron I AM Artémis est facile à réaliser. Accessible aux débutants, il nécessite peu de pièces et l’assemblage est simple. Il y a différentes versions proposées et une annexe avec la couture d’une doublure. Tous les modèles d’Artémis sont ici.

Pour ma part, j’ai choisi de ne pas ajouter de doublure à mon manteau, car le tissu était suffisamment épais.

Ce qui me séduit particulièrement dans ce modèle, ce sont le col châle et les manches chauve-souris.

  • Le col châle enveloppe bien et pour un manteau d’hiver, c’est l’idéal. Avec un foulard ou une écharpe, je suis bien au chaud.
  • Les manches chauve-souris offrent de l’aisance dans le mouvement. Je peux mettre un gros pull, je ne suis pas serrée.
  • Les grandes poches donnent de l’allure au vêtement. Très pratiques, je peux y glisser clés, portefeuille, portable, etc.

J’aime aussi beaucoup la coupe « loose » du modèle. Cela révèle ici le joli drapé du tissu de laine ; les plis sont les bienvenus 🙂 !

J’ai coupé le patron en taille 42, soit une taille au-dessus de ma taille habituelle chez la marque, pour pouvoir avoir de l’aisance et cumuler les couches.

Comme je le disais, le patron est simple à coudre et donc propice aux modifications ou « hacks ».

Les modifications

J’ai fait quelques modifications/ ajouts par rapport au patron. Je vous les explique en détail.

Position des poches

J’ai modifié tout d’abord la position des poches. J’ai descendu les poches de 7 cm afin que leur ouverture tombe juste en dessous de ma taille. Ainsi, je peux fermer le manteau avec une ceinture sans bloquer l’accès aux poches.

L’avantage des poches plus basses est que je peux mettre mes mains dans les poches sans trop plier le coude. Elles sont plus faciles d’accès et ainsi plus pratiques pour mon usage !

Fermeture sans boutonnière

Faute de boutons au moment des photos, j’ai choisi la fermeture avec une ceinture et cela donne un effet de drapé que j’aime beaucoup. Depuis, j’ai trouvé de très jolis boutons à la mercerie Princesse Circa à Tours. Des photos suivront lorsqu’ils seront cousus !

Finition au biais

Pour les finitions, j’ai fait un biais maison avec une popeline de coton trouvée par hasard dans la recyclerie La Recyclade à Dijon. J’ai complètement craqué sur ce tissu en le voyant de le bac. En tirant dessus, je me suis rendue compte que le coupon était très long ! Je l’ai mesuré une fois rentrée à la maison : 6 m de tissu pour 140cm de laize, autant dire que c’est la bonne affaire pour 6€ !!!

Cela m’a pris un peu de temps de réaliser cette finition, mais j’en suis plutôt contente ! Effectivement, j’ai décidé de ne pas mettre de doublure pour garder la douceur du tissu suffisamment épais. Je voulais de jolies finitions à l’intérieur pour le plaisir de mes yeux et pour ajouter une touche d’originalité.

Mon avis

J’aime beaucoup ce patron. Je trouve que la coupe est parfaite et intemporelle.

Le rendu peut être très différent selon le tissu choisi. Avec un tissu à motif ou un tissu uni, le modèle n’a la même allure et c’est chouette je trouve !

A l’heure où je vous écris, j’ai déjà cousu 3 versions de I AM Artémis : ce manteau long, une veste à motifs (article à venir) et une veste pour homme (version longue). Et oui, le modèle existe pour homme, femme et enfant !

Confession : il y a de grande chance que je couse de nouveau ce patron, soit pour une personne de mon entourage, soit pour moi, je verrai bien en fonction des besoins 😉

Et vous, avez-vous déjà cousu un manteau ? Si oui, portez-vous souvent les manteaux que vous avez cousus ?

Laisser un commentaire

Panier